Carte des Communes adhérentes

ACCUEIL > Evènements > Friche ferroviaire : Lancement des travaux

Friche ferroviaire : Lancement des travaux

Discours de Etienne HAŸ
Président de la Communauté d’Agglomération de la Région de Château-Thierry

Mesdames, Messieurs, chers élus, chers amis,
C’est un grand honneur de vous accueillir nombreux, ce matin, sous le soleil, à l’ouverture de ce dépôt SNCF de Château Thierry-Etampes sur marne.
Nous avons les excuses de Mr le Sous-Préfet, Mr Le Président du conseil départemental
Je remercie de leur présence Anne Maricot et Michèle Fuselier conseillères départementales, Dominique Moyse, Conseiller régional et notre député maire, Jacques Krabal.
Merci Jean Luc pour cette présentation détaillée du projet. Jean Luc c’est « Monsieur » grands projets qui accompagné d’Edouard Perretier vont suivre ce chantier pour les mois à venir. Jean Luc est aussi le maire de la commune d’implantation avec la commune de Château Thierry. Nous pouvons lui faire confiance sur le suivi du bon déroulement des travaux.
Après beaucoup de péripéties pour acquérir ce bâtiment, la communauté de commune de la région de Château-Thierry l’a acquis en 2010. C’est l’héritage de Jacques Krabal, vive président en charge du développement économique de l’époque et Michèle Fuselier, Présidente de la CCRCT. Nous réfléchissions à la destination de ce bâtiment. Je pense notamment au foirail. Et puis avec l’arrivée de la loi notre qui a imposé la fusion des communautés de communes du sud de l’Aisne, l’ensemble des élus, dans le cadre des réunions de préfiguration de cette union, en 2016, ont choisi d’implanter le siège de cette nouvelle collectivité sur Château-Thierry. Le dépôt SNCF, un lieu disponible et dimensionné pour accueillir le siège de l’agglo s’est très vite imposé comme l’endroit approprié.
Nous voyons beaucoup d’avantage à s’installer ici.
-  Nous réhabilitons une friche en entrée de ville, à un des carrefours les plus fréquenté de Château Thierry. Régulièrement nous entendons souvent parler de la réhabilitation des quartiers de gare, ici ça devient une réalité
-  L’installation est économe en emprise foncière. Le terrain est déjà urbanisé. Les parkings seront mutualisés avec les usagers des transports ferroviaires.
-  Le positionnement géographique ; nous sommes ici au centre de notre territoire et à proximité de la gare pour faciliter l’accueil des personnes venant pour visiter en train.
-  Le lieu a une âme économique que nous conserverons.
Ici nous allons accueillir les services de la communauté d’agglomération pour la mise en œuvre de nos compétences. Aujourd’hui les services sont répartis entre nos locaux de Courtemont Varennes et Château Thierry. Par expérience, nous voyons que regrouper les services en un seul lieu permettra de gagner en efficacité. Par exemple, avoir le service environnement à proximité du service ressources humaines ou à côté du service finance et en relation avec l’administration générale facilitera, je n’en doute pas, le travail co-production, le travail d’équipe. C’est une forte attente du personnel de l’agglomération qui vient de connaitre un fort chamboulement dans l’organisation de nos collectivités. Les équipes ont ce projet en perspective. Elles savent que cet équipement améliorera leurs conditions de travail et stabilisera les choses.
Attention le siège de l’agglomération n’a pas vocation à se substituer aux maisons de l’agglomération réparties sur les bourgs centre de notre territoire. Au contraire, nous allons développer ici une maison de service publique labellisée qui sera la tête de proue d’un réseau à constituer pour mailler l’ensemble du territoire. Le siège de l’agglo aura pour mission d’animer ce réseau. A la veille de la révolution numérique, il faut saisir cette opportunité pour notre ruralité.
Nous accueillerons aussi la mission locale, je remercie de sa présence ce matin Jean Paul Clerbois, qui déménagera de l’avenue de l’Europe ces locaux et les autres services en plus de la maison de services publique y seront présent comme le point d’accès au droit. Ce sera une maison ouverte au public.
Je disais que la vocation économique du lieu ne sera pas oubliée. Il reste des espaces disponibles pour y développer des espaces de coworking ou pépinière d’entreprises…C’est un lieu que nous voulons véritablement tourné vers l’avenir et ses évolutions importantes.
C’est un projet très ambitieux pour notre toute jeune agglomération. L’investissement est de taille, plus de 5 000 000 d’euros, financé par le soutient de l’état avec le fonds de soutien à l’investissement local (le F.S.I.L.) et la dotation d’équipements des territoires ruraux (la D.E.T.R), le département vient en renfort avec le contrat de départemental de développement local (le C.D.D.L.) et nous attendons une réponse de la région. Céline Farin veille de près sur le dossier pour qu’aucun euro de subventions ne nous échappe. Le reste à financer sera complété par la revente de nos locaux de l’avenue de l’Europe et de la Rue Vallée à Château Thierry et enfin pour équilibrer le financement un emprunt de 1 560 000 euros a été conclu à taux zéro avec la caisse des dépôts.
C’est aussi des moyens investis dans l’économie locale pour des entreprises qui vont travailler sur ce projet Je souhaite donc un bon courage à tous les intervenants pour ces travaux et vous remercie par avance des compétences que vous mettrez en œuvre et la réussite de notre bon projet.

Etienne HAŸ