Plan Vélo

Lancement du Plan Vélo de l'agglo

Considéré comme l’un des 25 chantiers prioritaires du projet de territoire Destination 2030, le Plan Vélo de la Communauté d’agglomération a été lancé jeudi 27 janvier.

Le bureau d’études BL Evolution a été mandaté pour cet travail qui se déroulera de janvier à septembre 2022 pour permettre d’identifier les principaux leviers à activer afin de développer la pratique du vélo sur notre territoire et les axes prioritaires pour la réalisation d’aménagements cyclables sécurisés.

Le vélo : une réelle attente chez nos habitants

Le vélo est en plein essor avec une explosion de la pratique cyclable (Vélo et Territoires) entre 2019 et 2021, que ce soit en milieu urbain avec +31%, en milieu péri-urbain avec + 20%, mais aussi en milieu rural avec + 14%. Ces chiffres pourraient sembler avoir un lien avec les périodes de confinement que nous avons connu mais il est à noter qu’une dynamique antérieure était déjà bien visible.

La pratique du vélo, pour le loisir ou les trajets pour aller faire ses courses ou se rendre au travail est une attente réelle de nombreux habitants et c’est aussi, d’un point de vue économique, une politique de mobilité efficace à l’euro investi et créatrice d’emplois locaux sans oublier l’enjeu environnemental et de santé par la réduction des émissions de gaz à effet de serre, une amélioration de la qualité de l’air et enfin un bénéfice pour la santé par la pratique d’une activité physique régulière.

L’établissement du plan vélo, permet d’avoir une vision d’ensemble qui facilite la mise en œuvre d’une stratégie en étudiant les tenants et aboutissants liés à cette pratique : stationnement cyclable, accompagnement des communes pour les espaces qu’elles gèrent dans le cadre du plan global, mise en oeuvre de services vélo (aides à l’achat, location de Vélo à Assistance Electrique…), aménagement des voiries sur des zones d’activités…

La création d'un Club Vélo

Un état des lieux préalable s’appuiera sur la création d’un « Club Vélo » qui rassemblera tous les acteurs volontaires du territoire qui connaissent bien le terrain, les atouts et les contraintes de chaque secteur.

Un Comité Technique composé du bureau d’études, des services de l’Agglo et des partenaires travaillera à mettre en forme les différentes analyses proposées pour nourrir les comités de pilotage (constitués quant à eux uniquement des élus et des partenaires du territoire), qui devront se positionner sur différents scénarios. À l’issue de cette première phase, le plan d’action construit en lien avec le Club Vélo et avec les élus sera en mesure de proposer un réseau structurant aménagé, complété d’un maillage secondaire de rabattement de routes jalonnées.

Suivra ensuite la rédaction de fiches action priorisées, pour permettre un phasage de travaux cohérent pour l’Agglo et les communes. Il s’agira ainsi de développer des aménagements cyclables sécurisés, adaptés, de mettre en place un jalonnement facilitant les déplacements cyclables sur les axes non aménagés. Côté services, multiplier les vélos disponibles sur le territoire, développer l’apprentissage du vélo, augmenter le stationnement, favoriser le développement du tourisme à vélo et faciliter l’intermodalité vélo.

Un projet soutenu par l'Etat

Pour l’ensemble de cette étude, l’agglo est aidée par l’Etat par le biais de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), elle a été retenue dans le cadre de l’appel à projet AVELO 2.

Pour un coût tolal de 216 000 €, l’agglo bénéficiera d’une une aide d’un montant de 127 000 € (près de 60%) qui servira à financer l’étude, la communication, les actions de promotion, les besoins d’équipements auquel s’ajoutera une part du poste du technicien sur trois ans.

Construction d'un garage à vélo

L’agglo a installé un premier abri de 19 places en mars 2022 alimenté par des panneaux solaires. Deux prises de recharge pour vélo à assistance électrique et une station de gonflage y sont intégrés. L'abri sera mis en service à partir d'avril 2022.
Implanté sur le parking de l’Aiguillage, proche de la passerelle SNCF, la construction de cet abri représente un coût global de 53 600 € TTC. Une demande de subvention a été réalisée pour son financement.

illustration 0

Photo /

illustration 1

Photo /

illustration 2

Photo /

illustration 3

Photo /

illustration 0

Photo /

illustration 1

Photo /

illustration 2

Photo /

illustration 3

Photo /

Contact

Tristan Dubos, chargé de mission Mobilité
Tél : 03 23 84 15 18 / courriel

Publié le : 09 février 2022

Dernière mise à jour : 11 mars 2022

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

À l'actu